Cotonou, Bénin
AfricaRice prend les devants de l’alliance de la recherche mondiale en vue de relever urgemment les défis de la riziculture en Afrique

22 mars 2011

AfricaRice prend les devants de l’alliance de la recherche mondiale
en vue de relever urgemment les défis de la riziculture en Afrique

Préoccupé par la hausse des prix mondiaux des denrées alimentaires et leurs implications graves pour l’Afrique, le Conseil d’administration du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) a approuvé le rôle principal du Centre pour le continent dans le Partenariat mondial de la science rizicole (GRiSP) nouvellement lancé, qui vise à contribuer significativement à la baisse des prix du riz et à la réduction de plus de 10 pourcent la pauvreté au niveau mondial.

Le GRiSP, qui est le premier programme de recherche du nouveau Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) à être approuvé, veut relever le défi de produire beaucoup plus de riz dans les années à venir pour nourrir la population du monde avec moins de terres, d’eau et de main-d’œuvre, dans des systèmes de production plus résistants au changement climatique.

« En tant qu’un des principaux architectes du GRiSP, AfricaRice est engagé à supporter son but qui est de développer le potentiel de l’Afrique à produire plus de riz », a déclaré le Conseil d’administration à sa réunion qui vient de s’achever à la station régionale du Centre à St. Louis, Sénégal.

Le défi est grand pour l’Afrique qui dépend beaucoup des importations de riz et demeure vulnérable aux crises alimentaires. Depuis 2007, AfricaRice n’a cessé de conseiller ses Etats membres à adopter des mesures politiques clés visant à supporter le secteur rizicole. La mise en œuvre de ces mesures a contribué à accroître significativement la production du riz local dans plusieurs pays africains en 2008 et 2009.

Le Conseil d’administration a félicité le directeur général d’AfricaRice Dr. Papa Abdoulaye Seck et l’ensemble du personnel pour avoir réussi un changement radical dans la croissance du Centre et pour les hauts niveaux de performance depuis 2007, notamment :

  • la réorientation de la vision et de la stratégie du Centre basées sur l’excellence scientifique et l’appropriation par les Etats membres

  • le triplement du volume des projets avec les partenaires nationaux

  • l’amélioration de l’adoption des technologies d’AfricaRice (culture des variétés de NERICA sur plus de 700 000 ha dans toute l’Afrique et des variétés Sahel d’AfricaRice sur plus de 80% de la vallée du fleuve Sénégal)

  • le doublement du budget et des réserves du Centre

  • la multiplication par 10 des cotisations annuelles des Etats membres

  • la redynamisation de la structure de recherche alignée sur les thèmes du GRiSP

  • la décentralisation effective des activités de recherche

  • un important nouveau partenariat avec l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI), le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT), les instituts de recherche avancée et les communautés économiques régionales

  • l’amélioration de la reconnaissance internationale, y compris deux prix des nations unies

  • la notation « exceptionnelle » dans le système de mesure de la performance de la Banque mondiale en 2010

  • la transformation d’une organisation régionale en une organisation panafricaine avec de nouveaux pays membres d’Afrique du centre, de l’est et du nord.



Le Conseil d’administration s’est félicité des nouveaux axes de recherche d’AfricaRice, y compris le développement de nouvelles technologies rizicoles résistantes au climat et les approches innovatrices telles que l’approche de la chaîne de valeur axée sur le marché en cours d’adoption au Centre. AfricaRice développe un nouveau plan stratégique qui sera examiné par le Conseil d’administration dans les mois à venir.

« Nous nous félicitons de voir un Centre en bonne santé et scientifiquement vibrant », a déclaré le président du Conseil d’administration lors de son interaction avec le personnel et les partenaires pour la recherche et le développement.

Avant de clôturer la réunion, le Conseil d’administration a approuvé le budget de fonctionnement pour 2011 et a pris des décisions clés sur la composition du Conseil. Il s’est réjoui d’avoir élu Dr. Peter Matlon comme le nouveau président du Conseil d’administration et a exprimé sa gratitude au président sortant M. Getachew Engida pour ses contributions précieuses au Centre.

C’est dans un climat de convivialité que le Conseil d’administration a dit adieu à Dr. Kiyoaki Maruyama et l’a remercié pour ses loyaux services. Dr. Masa Iwanaga, un expert japonais de renommée internationale et ancien Directeur général du Centre international pour l’amélioration du maïs et du blé (CIMMYT), a été choisi comme nouveau membre.

AfricaRice est une association intergouvernementale de recherche de 24 pays membres africains. Il est aussi membre du Consortium de 15 Centres internationaux supporté par le GCRAI.
 

 

 

 

 

Contact média: 
Savitri Mohapatra
+225 22 48 09 10
s.mohapatra@cgiar.org

 
AfricaRice-Google plus AfricaRice-FaceBook AfricaRice-Twitter AfricaRice-SlideShare AfricaRice-News-brief AfricaRice-Newsroom
AfricaRice-Publications AfricaRice-Journal-articles AfricaRice-Photostream AfricaRice-Videos AfricaRice-Video-Podcasts AfricaRice-Audio-Podcasts


A propos d’AfricaRice

AfricaRice est un Centre de recherche du CGIAR – un partenariat mondial de la recherche agricole pour un futur sans faim. C’est aussi une association de recherche intergouvernementale composée de pays membres africains.

Le Centre a été créé en 1971 par 11 Etats africains. A ce jour il compte 26 membres couvrant les régions d’Afrique de l’Ouest, du Centre, de l’Est et du Nord, notamment le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, l’Égypte, l'Ethiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, la République du Congo, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo et l’Ouganda.

Le siège d’AfricaRice se trouve en Côte d’Ivoire. Les agents sont affectés en Côte d'Ivoire, ainsi que dans les stations de recherche d'AfricaRice au Bénin, au Libéria, à Madagascar, au Nigeria, au Sénégal et en Tanzanie. Pour plus d’informations, visiter : www.AfricaRice.org

A propos de CGIAR

Le CGIAR est un partenariat mondial de recherche agricole pour un futur sans faim. La science du CGIAR a pour but la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la sécurité alimentaire, des ressources naturelles et des services de l’écosystème.
Ses recherches sont menées par 15 centres membres du CGIAR en étroite collaboration avec des centaines d’organisations partenaires, y compris des instituts nationaux et régionaux de recherche, des organisations de la société civile, des établissements universitaires, des organisations de développement et le secteur privé.
www.cgiar.org
 

Africa Rice Center (AfricaRice)

 

     

AfricaRice est un Centre de recherche du CGIAR – un
partenariat mondial de la recherche agricole pour un
futur sans faim.

AfricaRice est aussi une association
intergouvernementale
composée de pays membres africains.

 

Siège d’AfricaRice
Station de recherche à M'bé
01 B.P. 2551, Bouaké 01, Côte d'Ivoire
T: +225 31 63 25 78; F: +225 31 63 28 00

Bureau du Directeur général d’AfricaRice
01 BP 4029, Abidjan 01, Côte d'Ivoire
T: +225 22 48 09 10; F: +225 22 44 26 29
C: AfricaRice@cgiar.org

 

 

Events | Job | News brief |  News releases | Photos |  
Press clippings
| Slides | Videos | Podcast
 

Licence Creative Commons