Un réseau supporté par le FIDA investit dans l’atteinte du plein potentiel alimentaire des cultures


Photo courtesy of Integrated Breeding Platform (IBP)

Le 14 mars 2019, Kampala, Ouganda  – Ce projet est né d’une vision partagée par la Plateforme d’amélioration génétique intégrée IBP (IBP), le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) et le Fonds international de développement agricole (FIDA), selon laquelle la sécurité alimentaire ne pourra être atteinte que grâce à la détermination et l’engagement des acteurs nationaux à travers la chaine de livraison des cultures.


Des organismes nationaux de recherche agricole (NARS), des universités, des entreprises semencières et des communautés de producteurs agricoles se joignent à eux pour travailler à l’amélioration des processus de sélection de cultures résilientes au climat. Ensemble, ils cherchent aussi à combler les lacunes dans la chaîne de valeur pour que ces variétés atteignent effectivement les champs des agriculteurs. Une preuve de concept est actuellement en cours dans trois pays-cible – Ghana, Sénégal et Ouganda – avec les 5 cultures suivantes : le riz, l’arachide, les haricots communs, le niébé et le sorgho.


« Avec plus de 30 ans de carrière en agriculture, je suis témoin du travail remarquable effectué au fil des ans par les scientifiques pour développer et livrer un grand nombre de nouvelles variétés. Cependant, les familles pauvres des régions rurales d’Afrique n’obtiennent toujours pas l’information dont ils ont besoin pour les cultiver et les produire de manière à répondre aux demandes, et donc il demeure un manque à combler dans l’atteinte de leur potentiel pour que l’Afrique atteigne sa pleine autonomie alimentaire. En attendant, les millions de tonnes de nourriture importée chaque année continuent de déstabiliser les économies nationales. Un projet comme celui-ci contribuera aux efforts déployés pour remplir leurs besoins d’information et je crois fermement que c’est la route à suivre maintenant. Il n’est plus simplement question de développer de nouvelles variétés, mais de bien nous préparer pour être en mesure de les distribuer effectivement en étendant notre portée à travers la chaîne de valeur, » affirme Dr Harold Roy-Macauley, Directeur général d’AfricaRice.


Le projet se fonde sur 4 composantes principales :

  • Implémenter une base de connaissances qui connecte les sélectionneurs, les agents d’extension et les producteurs agricoles;

  • Améliorer la gestion de données et digitaliser les activités de sélection, notamment via l’utilisation du BMS, logiciel de gestion pour l’amélioration des plantes (un produit de l’IBP);

  • Amener les programmes de sélection à tester de nouvelles ressources génétiques et à utiliser des marqueurs moléculaires;

  • Assurer un renforcement des capacités (humaines et matérielles), notamment par l’intégration au projet d’étudiants au doctorat et en maîtrise.

Dr Jean-Marcel Ribaut, Directeur de l’IBP, explique: « Au final, ce que nous voulons vraiment, c’est de fournir les outils, le germoplasme et les connaissances dont ont besoin les agriculteurs pour savoir quelle culture cultiver en réponse aux besoins du marché. Le projet est donc conçu autour de l’idée d’implémenter des programmes de sélection réellement axé sur la demande, où les besoins des agriculteurs (quoi cultiver, quand et comment) et des agents d’extension (développer et distribuer de nouveaux produits), avec les contributions des sélectionneurs et sous leur coordination (qui savent ce qui est disponible et possible de livrer), sont considérés ensemble dans un continuum. Pour que cela fonctionne, la démarche doit être appuyée par un réseau solide de partenaires engagés, par l’adoption de meilleures pratiques, par le déploiement et l’utilisation des dernières technologies de manière réaliste et dans une infrastructure appropriée, et par un bon niveau de capacités et d’expertise. »


Les plans de travail pour la mise en route de ces composantes ont été solidifiés durant la première réunion annuelle de projet, tenue du 4 au 8 mars dernier à Kampala, Ouganda, avec la participation de représentants provenant de programmes nationaux, d’universités, d’entreprises semencières et de communautés agricoles du Ghana, du Sénégal et de l’Ouganda, ainsi que d’organisations partenaires à l’international, sous la coordination de représentants de l’IBP, d’AfricaRice et du FIDA. Des étudiants (PhD et MSc) du Makerere Regional Center for Crop Improvement (MaRCCI), Ouganda, ont aussi participé à la rencontre, comme il sera primordial de lier leurs travaux de recherche aux activités de projet en vue de son succès.


« Je reconnais l’importance d’avoir les NARS impliqués dans la planification et l’implémentation de projet et, plus important encore, de voir les initiatives de projet s’aligner aux priorités et aux stratégies de recherche nationales. Ce sont là des éléments essentiels pour atteindre les objectifs du projet. En effet, cette approche établit une fondation solide pour aller de l’avant, là où les initiatives de recherche sont pilotées par les pays, et nous voyons maintenant émerger des plans clairs quant à ce que chaque partenaire de projet pourra apporter pour que notre vision se réalise. C’est un projet important pour nous tous, ainsi que pour moi personnellement, car je crois que les NARS sont au cœur du processus de transformation de l’agriculture en Afrique sub-saharienne. J’ai confiance que nous pourrons compter les uns sur les autres pour mener à bien notre projet, » conclut Dr Malu Muia Ndavi, Spécialiste technique principal/ Directeur d’initiatives spéciales en recherche agricole pour le développement du FIDA.

Liste d’invités à la réunion annuelle de projet


Avec la participation de représentants de l’IBP, d’AfricaRice, du FIDA et:


Programmes nationaux et universités partenaires

  • Centre d’Étude Régional pour l’Amélioration de l’Adaptation à la Sécheresse (CERAAS), un centre de recherche de l’ISRA, Sénégal

  • Centre de Recherches Agricoles de Saint-Louis (CRA St-Louis) – un centre de recherche de l’ISRA, Sénégal

  • Centre National de Recherches Agronomiques de Bambey (CNRA Bambey) – un centre de recherche de l’ISRA, Sénégal

  • Council for Scientific and Industrial Research-Crops Research Institute (CSIR-CRI), un institut de recherche sur les cultures vivrières, Ghana

  • Makerere University Regional Center for Crop Improvement (MaRCCI), un centre universitaire dédié à l’amélioration des plantes, Ouganda

  • National Agricultural Research Organization (NARO), organisation de recherche agricole, Ouganda

  • National Crops Resources Research Institute (NaCRRI), un institut de recherche sur les cultures vivrières, Ouganda

  • National Semi-Arid Resources Research Institute (NaSARRI), un institut de recherche sur les cultures vivrières des régions semi-arides, Ouganda

Autres organisations partenaires et collaborateurs

  • Annum Valley Farmers’ Association, une communauté de producteurs agricoles, Ouganda

  • Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD)

  • CGIAR Excellence in Breeding Platform / une plateforme d’excellence en amélioration du CGIAR

  • Equator Seeds Ltd, entreprise semencière, Ouganda

  • International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics (ICRISAT), un centre de recherche sur les cultures vivrières des régions tropicales semi-arides

  • Namunasa Mixed Farmers Association, une communauté de producteurs agricoles, Ouganda

  • National Local Seed Business Association (NULSBA), une association d’entreprises semencières, Ouganda

  • New Mexico State University, université de l’état du Nouveau Mexique, États-Unis

  • Pearl seed Company Limited, une entreprise semencière, Ouganda

  • Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales du Sénégal (RESOPP), Sénégal

  • SPARKX SM GH LTD, une entreprise semencière, Ghana

  • Union Producteur de Mbagam, Sénégal

  • Union Producteur de Semences Vallée Fleuve Sénégal, Sénégal

  • University of Georgia Feed the Future Peanut Innovation Lab, un centre d’innovation sur l’arachide base à l’université de l’état de Géorgie, États-Unis

À propos du projet financé par le FIDA pour augmenter la capacité de sélection en Afrique

Ceci est un projet sur trois ans (2019-2021) et de 2.5M, accordé par le FIDA à la Plateforme d’amélioration génétique intégrée IBP et hébergé au Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) sous le titre: Enhancing institutional breeding capacity in Ghana, Senegal and Uganda to develop climate-resilient crops for African smallholder farmers (traduction libre :  Augmenter la capacité en sélection des institutions au Ghana, Sénégal et Ouganda pour le développement de cultures résilientes au climat au bénéfice des petits producteurs agricoles d’Afrique). Le but général est de contribuer à une meilleure sécurité alimentaire et à la lutte contre la pauvreté en augmentant la productivité et les revenus des petits producteurs agricoles dans les trois pays ciblés. Cela se fera en apportant un soutien au développement et la distribution de variétés améliorées de cultures vivrières qui auront les caractéristiques voulues en réponse aux besoins des agriculteurs et du marché, et qui seront également en mesure d’atténuer divers défis agroécologiques. Cette initiative se construit sur la base de plusieurs projets déjà en cours, en apportant des ressources additionnelles pour couvrir les derniers miles d’un nombre d’activités, pour en commencer de nouvelles, et pour implémenter un réseau de partenaires tout au long de la chaine de valeur des cultures, tout en appuyant également une importante composante de renforcement des capacités. Au final, le projet vise à atteindre 30,000 petits producteurs agricoles (10,000/pays) pour l’adoption de variétés adaptées, en liant ses activités aux plans nationaux pour l’agriculture des organismes de recherche (NARS) – une condition impérative de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique (S3A) pour assurer la sécurité alimentaire d’ici les 10 prochaines années.


 À propos des partenaires du projet:


Centre d’Étude Régional pour l’Amélioration de l’Adaptation à la Sécheresse (CERAAS), Sénégal http://www.ceraas.org/

Centre de Recherches Agricoles de Saint-Louis (CRA St-Louis) – Research Center, Sénégal http://www.israsaintlouis.sn/

Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) www.AfricaRice.org

Centre National de Recherches Agronomiques de Bambey (CNRA Bambey) – Research Center, Sénégal http://www.cnrabambey.sn/

Council for Scientific and Industrial Research-Crops Research Institute (CSIR-CRI), Ghana https://www.cropsresearch.org/

Fonds international de développement agricole (FIDA) www.ifad.org

Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA), Sénégal https://www.isra.sn/

Makerere University Regional Center for Crop Improvement (MaRCCI), Uganda https://marcci.org/

National Agricultural Research Organizations (NARO), Uganda https://www.naro.go.ug/

National Crops Resources Research Institute (NaCRRI), Uganda http://www.nacrri.go.ug/

National Semi-Arid Resources Research Institute (NaSARRI), Uganda https://www.nasarri.go.ug/

Plateforme d’amélioration génétique intégrée / Integrated Breeding Platform (IBP) www.integratedbreeding.net


 —


Pour plus d’information:


Mme. Valérie Boire Gestionnaire des communications Plateforme d’amélioration génétique intégrée IBP v.boire@integratedbreeding.net


Mme. Savitri Mohapatra Responsable marketing et communications Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) S.Mohapatra@cgiar.org

Jobs | Tenders | Training | Contact 
Emplois | Appel d'offres | Formation | Contact 

 

All AfricaRice Offices | Tous les bureaux d'AfricaRice

AfricaRice Headquarters | Siège d’AfricaRice

01 BP 4029, Boulevard François Mitterrand, Cocody, Abidjan 01, Côte d'Ivoire

T: +225 22 48 09 10; F: +225 22 44 26 29
E: AfricaRice@cgiar.org

For Staff Only / Pour le personnel seulement
Intranet | OCS | Email 

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future.  It is also an intergovernmental association of African member countries.

AfricaRice est un Centre de recherche du CGIAR – un partenariat mondial de la recherche agricole pour un futur sans faim. AfricaRice est aussi une association inter-gouvernementale composée de pays membres africains.

 

Privacy Policy | Politique de confidentialité

© 2020 AfricaRice